Les Vendredis de l’Espace Quinière

Vendredi 19 Octobre   à 18h30   Scène ouverte
En savoir plus

Conférence CDM

Julie Mauduy et Thierry Trésor sont guidés par la même passion pour le voyage et pour le journalisme.

En savoir plus

Vannerie du lundi 15 octobre

Panier pour les épices, pour les confitures, à vous de choisir son utilité !

En savoir plus

Conférence

L’Art comme fabrique d’images dominantes ?

En savoir plus

NON à la HAINE

les 10 et 11 octobre
dans le cadre des Rendez-vous de l’Histoire

En savoir plus

AGENDA

OCTOBRE 2018

Mardi 2 octobre – 14h30 Conférence CDM
Connaissance du Monde
Birmanie, des pagodes et des mystères – avec Céline Excoffon
Tarifs : non-adhérent 9€ adhérent 8€
groupe 7€ scolaires 4€ -12 ans gratuit
—————-
Samedi 6 octobre – 20h30
Spectacle d’impro Blois/Québec
tarifs : non-adhérent 10€ -12 ans 4€
adhérent/étudiant/chômeur 6€
—————-
Dans le cadre des Rendez-vous de l’Histoire :
Du 10 au 15 octobre Exposition
« Non à la Haine »
Dimanche 14 octobre

à 14h30

Lieu : site chocolaterie de l’IUT, salle 214

Conférence « L’art comme fabrique d’images dominantes ? »

par Jean-François Martine, conférencier et historien de l’Art.
Si l’art est expression d’émotion ou de vérité,
il répond aussi aux buts de ses commanditaires,
notamment des pouvoirs en place.
L’art par la commande amène-t-il à commander l’art ?
Les œuvres se résument-elles à cette assignation.
On gardera en tête cette réflexion d’Albert Camus :
« l’Art vit de contraintes et meurt de liberté ».
Entrée gratuite
—————-
Mardi 16 octobre 2018
Séances à 14h30 et à 18h15
Ciné-Conférence sur l’Ouzbekistan et le Kazakhstan
par Genevieve  et Gérard Moreau
tarifs : non-adh 9€, adh 8€, groupe 7, scolaires 4€, -12 ans gratuit
————–
Vendredi 19 octobre –  à partir de 18h00
« Les Vendredi de l’Espace Quinière »
gratuit
en partenariat avec
le Centre Socio-Culturel de la Quinière
et le Service Jeunesse

FLASH DU MOIS

OUZBEKISTAN ET KAZAKHSTAN

Ciné-conférence  de Geneviève et Gérard MOREAU 

L’OUZBEKISTAN, SES VILLES ET SES LÉGENDES – 48 minutes
De retour d’un voyage de six mois en ASIE CENTRALE, Geneviève et Gérard MOREAU vous proposent leur nouveau reportage, premier volet d’un triptyque consacré à cette région du globe. L’OUZBEKISTAN, pays indépendant depuis 1991, 32 millions d’habitants. La MER D’ARAL, le 4e plus grand lac salé du monde il y a 50 ans. La monoculture du coton nécessitant une grande consommation d’eau a pour conséquence un assèchement de la MER D’ARAL causé par le détournement de l’Amou Daria tout au long de son parcours. MOYNAQ, l’unique port d’Ouzbékistan du temps de sa splendeur, n’est plus que son fantôme. Plus d’eau mais des étendues de sable sur lesquelles des bateaux rouillés agonisent. Des forteresses de terre ocre, sources de nombreuses légendes, se dressent fièrement au milieu du désert steppique. KHIVA était un comptoir marchand sur la route de la soie. Plus de caravansérails mais au coeur de la ville close retranchée derrière d’épais murs en argile, plus de 60 monuments, palais, mosquées, madrasas, minarets et mausolées qui rivalisent d’élégance et de beauté. BOUKHARA semble sortie d’un conte de fées. Ses coupoles rutilantes au soleil,  les façades et les tympans de ses mosquées couverts de carreaux de céramique bleu, turquoise, vert, ocre, sont de pures merveilles. Elle fut un des centres islamiques les plus importants au monde. Les madrasas sont maintenant converties en bazars qui accueillent marchands de tapis et  artisans : tisserandes, ciseleurs, peintres sur papier de soie… SAMARCANDE, la perle de l’Orient, la cité d’AMIR TIMUR, plus connu sous le nom de TAMERLAN, compte aussi de nombreux édifices religieux. Le REGISTAN, un joyau de l’architecture  médiévale, fait partie des plus belles places du monde. Les édifices qui l’entourent sont revêtus de mosaïques, de tuiles vernissées et de majoliques aux couleurs éclatantes qui ne semblent pas avoir trop souffert des affres du temps. CHAKHRISABZ est en pleine reconstruction. Pas de pénurie de main d’œuvre, une kyrielle d’hommes et de femmes s’activent pour redonner éclat et magnificence à la ville natale de TAMERLAN. TACHKENT, la capitale, et son marché parfaitement ordonné mais très animé. L’OUZBEKISTAN, un conte des mille et une nuits revu à la mode du 21e siècle.

LE KAZAKHSTAN, SES STEPPES, SES PARCS, SA CAPITALE FURURISTE ASTANA – 29 minutes
Le KAZAKHSTAN, pays indépendant depuis 1991, 18 millions d’habitants, vaste comme 5 fois la France, pays de steppes et de déserts. Chevaux, bovins, moutons, chameaux paissent en toute liberté au milieu des champs pétrolifères situés près de la MER CASPIENNE, à l’ouest. Au milieu du désert, des nécropoles, qu’il est difficile de dater. Quelques petites bourgades : ATYRAU qui fête l’armistice du 9 mai 1945, BEÏNEOU et l’accueil chaleureux des vendeuses sur le petit marché local. Au sud, la ville de TURKESTAN et le célèbre mausolée de KHODJA AHMAD YASAWI. La forteresse de SAURAN,  des ruines majestueuses au coucher du soleil, une ancienne cité médiévale sur la route de la soie. Les mausolées  AÏCHA BIBI et BABADJI, dédiés à l’amour. Le magnifique parc d’AKSOU-JABAGLY, véritable bain de jouvence après la chaleur torride des steppes : glaciers, cascades, sommets enneigés, fleurs à profusion. ALMATY, (la Ville des Pommes), ancienne capitale, 1,5 million d’habitants, centre économique et culturel  du pays,  sa cathédrale en bois et sa mosquée. Le CANYON CHARYN, aux formations rocheuses originales sculptées par Dame Nature, une partie du canyon est surnommée la vallée des Châteaux. Les fameux pétroglyphes de TAMGALY, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2004. 5 000  pierres finement gravées dans un environnement isolé. La ville de SEMEY au nord-est du pays, marquée par les trop nombreux essais nucléaires qui y furent réalisés  à l’époque soviétique. ASTANA, la nouvelle capitale futuriste surnommée la Dubaï des steppes, inaugurée en 1998. Des architectes de renom ont façonné le paysage urbain en associant styles occidentaux, asiatiques, orientaux, soviétiques et futuristes.  Ont été érigés entre autres édifices, le Palais présidentiel à colonnades, la plus grande mosquée d’Asie Centrale, le Khan Shatyr, une immense tente transparente qui abrite un gigantesque complexe culturel, économique et sportif, et surtout le  monument de Bayterek, le Globe d’Or, une tour de 97 mètres de haut qui symbolise le Soleil, Dieu Suprême. ASTANA, une véritable  prouesse architecturale.

ALEP

Espace Quinière
Avenue Du Maréchal Juin
41000 Blois

Espace Quinière
Avenue Du Maréchal Juin
41000 Blois

Horaires : du lundi au jeudi
9:00–12:00, 14:00–19:00
le vendredi
9:00–12:00, 14:00–18:00
Téléphone : 02 54 43 80 81

© ALEP Blois - 2017

Suivez nous :