ATELIER CINEMA

Je me fais mon cinéma

Déroulement de l’atelier

1ère étape : cerner quel.le spectatrice.eur je suis (2 séances)

2eme étape : amorcer un projet personnel ou collectif (le reste de l’année)

La première étape est censée permettre à l’adhérent.e de mieux connaitre ses goûts et les outils qui sont à sa disposition. Voici quelques exemples de directions que l’adhérent.e pourrait être amené.e à prendre. Ce ne sont que des suppositions puisque chaque participant.e à l’atelier est libre de choisir la forme et le contenu du film qu’il entreprend.

Chacun.e peut réaliser un ou des documentaires avec son propre matériel (téléphone portable, caméra…)

Réaliser un portait. Cela peut-être un portait familial : sa grand-mère ; mais aussi le portait d’un professionnel : le quotidien du maire ; ou celui d’une personne qui nous intéresse : portait d’un migrant. Filmer son quotidien, ses activités, le lieu où il vit. Réaliser un entretien avec lui pour parler de ses souvenirs, de son travail et de ses idées.

Réaliser un portait. Cela peut-être un portait familial : sa grand-mère ; mais aussi le portait d’un professionnel : le quotidien du maire ; ou celui d’une personne qui nous intéresse : portait d’un migrant. Filmer son quotidien, ses activités, le lieu où il vit. Réaliser un entretien avec lui pour parler de ses souvenirs, de son travail et de ses idées.

Réaliser un film de vacances. Le film de vacances est l’occasion de se poser beaucoup de questions de réalisation : que filmer ? pourquoi telle chose ? qu’est-ce que je souhaite garder comme souvenir ? Puis viennent les questions techniques : avec quoi filmer ? quel sera le résultat ? Chaque voyage est unique, de ce fait la préparation de son film de vacances l’est aussi.

Réaliser une expérimentation visuelle. Portée par un morceau de musique instrumentale électronique ou classique, une adhérente peut entreprendre de réaliser un court métrage visuel qui rend compte de l’état émotionnel que lui procure cette musique. A l’aide d’un photo-montage, de jeux d’eau ou encore de peinture, il est possible de créer des images animées évoquant la rêverie.

Réaliser un film d’archive. Le film d’archive est un genre connu de tous, il s’agit de raconter l’histoire d’un lieu, d’une personne ou d’un évènement avec de,s photos ou des vidéos glanées dans les greniers ou dans les archives. C’est un travail d’enquête qui peut être documentaire mais qui se prête très bien à la fiction (en manipulant les images).

L’atelier cinéma à Blois :

un mercredi sur deux de 18h30 à 20h30 

tarifs : 180€/185€
Blois/Hors Blois

Animateur

Victor Pinault

Victor Pinault

 

ALEP

Espace Quinière
Avenue Du Maréchal Juin
41000 Blois

Espace Quinière
31 avenue du Maréchal Juin
41000 Blois

Horaires accueil administratif :

Période scolaire :

Du lundi au jeudi : 9:00–12:00, 14:00–19:00

Le vendredi : 9:00–12:00, 14:00–18:00

Hors période scolaire :

Du lundi au vendredi : 9:00-12:00, 14:00-18:00

Téléphone : 02 54 43 80 81